OP Blairsoft 2

Les 14 et 15 octobre 2017 a accueilli l’OP Blairsoft 2, organisée conjointement par la S-Airsoft et nos amis des ATG68.

Il aura fallut des heures et des jours de préparation par les différents protagonistes de l’organisation. Mais quel plaisir d’accueillir près de 120 joueurs durant tout le week-end, entouré de 16 organisateurs.

S’il y a eu quelques moments de flottement (mal compréhension du scénario, rumeurs de changement de règles, etc), le scénario concocté par Laurent et Guy, et leurs adjoints, s’est déroulé de façon satisfaisante.

Après avoir réuni les joueurs dans la grande salle centrale du fort du Mont-Bart, certains d’entre eux se sont vus pris en otage par des créatures bizarres aux yeux brillants. Le solde des participants se sont séparés en deux groupes et se sont lancés à travers la porte des étoiles à la recherche d’un scientifique.

Le scientifique de chaque équipe a été tout d’abord accompagné sous un une pluie de billes dans son laboratoire. Bien installé en sécurité, le scientifique expliqua alors son objectif de construire une porte spatio-temporelle pour pouvoir retourner sur terre. Les joueurs se sont vu confier des missions de recherche des différents éléments permettant de construire la porte en question. La partie était lancée et dura jusqu’à 17h00.

Grâce à l’excellence de leur scientifique, l’équipe bleu remplit l’ensemble des objectifs, talonnée de près, il est vrai, par l’équipe adverse. Je ment, ce n’est pas le scientifique, mais la perspicacité des joueurs de l’équipe bleu qui leur permit de faire la différence en fin d’après-midi. A relever que le scientifique s’est vu obligé de trouver un objectif ultime pour occuper son équipe bleu jusqu’à 17h00. Après avoir demandé de lui amener Super Girl, ce qui fut fait, il demanda de lui amener la joueuse de l’équipe verte pour tenir compagnie à Super Girl. Heureusement, le chronomètre termina la partie avant la réalisation de cet objectif, car l’équipe verte n’aurait certainement pas abandonner sa joueuse aussi facilement.

Durant la pause qui suivit, la tombola fut tirée et les prix distribués. A relever les nombreuses répliques longues et courtes qui ont fait un plaisir certain aux différents gagnants du tirage. Le repas fut servi ensuite par le traiteur. Malheureusement, celui-ci avait mal estimé les quantités et une partie des convives n’ont pas été servis. Une solution a été rapidement trouvée et tout le monde put être restauré.

Suivi la partie de nuit durant laquelle les équipes durent à nouveau reconstruire la porte spatio-temporelle, mais à l’extérieur. Après une bonne nuit de sommeil, la partie de dimanche matin était agrémenté d’un scénario bombe et domination.

Les présidents des deux sociétés et les différentes personnes s’étant investies dans l’organisation de l’évènement ne voudrait pas manquer de remercier tous les participations pour leur bonne humeur et leur participation.